Home » J.N-CRA avril 2014

J.N-CRA avril 2014


Le Lions Club Tours doyen aux Journées Nationales des CRA - avril 2014

Le Lions Club Tours doyen aux Journées Nationales des  CRA - avril  2014 - A E S P H O R

LE CONGRES  ANCRA

9 au 11 avril 2014

 

Le Lions Club Tours Doyen, ayant Gilbert LELORD parmi ses membres, il me semblait normal que, apprenant le projet de congrès de l'ANCRA au Vinci, nous l'aidions d'une façon ou d'une autre. Je proposais donc, lors de la réunion  de l'AESPHOR, de tenir le vestiaire (deux jours de présence)  et prenais  le risque d'être désavoué par le club. En réalité le risque n'était pas grand et nos amis furent d'accord. Nous faisions faire ainsi une économie de 2.000 € dans le budget de l'organisation de cette rencontre  internationale. (À noter que l'AESPHOR a financé toute l'avance des fonds nécessaires avant paiement par les congressistes). Pour dynamiser nos gens et surtout nous  permettre de bien comprendre ce qu'est l'autisme et où en est la recherche, les propos très clairs du Professeur Bonnet-Brilhault ont été très appréciés lors de notre soirée du 22 octobre dernier.

Nous voici donc installés au vestiaire au deuxième sous-sol du Vinci avec une quinzaine de stands, dont celui de l'AESPHOR. Jean-Paul Launay, Président, malgré ses nouvelles occupations municipales, ainsi que Gérard Derieux ont pu renseigner les visiteurs,. Monsieur Claire, le secrétaire, était le photographe officiel.

 Une douzaine de Lions, aidés par le personnel de l'hôpital composent une "brigade" de quinze personnes prêts à recevoir 1.400 congressistes. Douze heures de permanence le jeudi et peu de valises. Mais le lendemain matin, la brigade au complet remplissait en une heure tous les portants de vêtements et la place disponible, mais un peu juste, pour les très nombreux sacs et valises. Å la fin de la journée le départ fut plus progressif donc sans difficultés. Voilà pour les problèmes pratiques.

J'ai réussi à parler avec beaucoup de congressistes pour leur expliquer les raisons de notre présence, mais surtout pour savoir qui ils étaient, d'où ils venaient et ce qu'ils retenaient de ce congrès. J'ai pu ainsi parler avec un psychiatre et un cadre de santé venus de Guadeloupe, un directeur d'IME du Loiret, un pédopsychiatre de Barcelone, deux psychomotriciennes de Marseille, Frédéric Pourre, psychomotricien de Toulouse et intervenant au congrès, Michel Zappella, neuropsychiatre italien à Sienne et intervenant,  trois étudiantes de Lyon, ravies de ce qu'elles avaient appris, une psychologue de Joué, un pédopsychiatre de Cherbourg, un autre de Vendée, un troisième de Normandie accompagné d'une directrice d'IME, deux parents d'enfants autistes, dont l'un d'eux a un fils de 25 ans et pose la question: "Que fait-on pour les enfants adultes ?", un très jeune chercheur d'un laboratoire d'Amiens, au visage souriant, faisant des recherches sur le regard grâce au" Eyes-tracking". Il y avait aussi une architecte (Que faites-vous là ?) et une psychologue qui travaillent ensemble (Je comprends mieux!)  sur un projet de bâtiment spécialement étudié pour les autistes. Parmi toutes ces personnes, une orthophoniste de Bretonneau, oratrice au congrès, m'a dit qu'après avoir entendu d'autres orateurs, elle modifierait sa façon d'appréhender certaines situations, preuve de modestie et d'intelligence. Enfin, m'étant occupé de la valise de Temple Grandin, oratrice américaine, qui a apporté son témoignage d'autiste de haut niveau depuis l'âge de 4 ans, je n'ai pas pu parler avec elle. Son interprète m'a cependant proposé gentiment d'avoir un autographe, ce que je n'ai pas refusé.

Le bilan de ce congrès me semble extrêmement positif. Tous nos interlocuteurs, de spécialités très variées, nous ont dit avoir trouvé une organisation parfaite, une réception de qualité, des orateurs de même et leurs interventions  très intéressantes. Tous avaient le sourire, contents de se retrouver là, beaucoup s'étant déjà croisés à Tours ou ailleurs. L'âge moyen des participants ne devait pas dépasser la quarantaine, car on ne croisait que peu de têtes blanches, mais beaucoup de jeunes voire très jeunes. J'ai entendu Mme Barthélémy faire la même remarque et trouver cela merveilleux car "c'est la relève" disait-elle.

J'ai tout particulièrement apprécié la remarquable présentation des "Résumés et notes du participant". Et l'on ne peut que féliciter toute l'équipe de ce service de pédopsychiatrie dirigé par le Professeur Bonnet-Brilhault pour l'excellence de cette manifestation mondiale.

En conclusion je dirai que ce fut pour nous une série de rencontres enrichissantes, accompagnée de moments calmes qui ont permis à notre petit groupe une détente conviviale par nos échanges variés.

À refaire au prochain congrès !

                                                                             Pierre Degeorge

L'AESPHOR, présente aux Journées Nationales des CRA - Tours

L'AESPHOR, présente aux Journées Nationales des CRA - Tours - A E S P H O R

Journées Nationales des CRA

Record d'inscriptions pour ces journées nationales qui se sont tenues les 10 et 11 avril au Centre du Vinci à Tours.

Journées Nationales des CRA - A E S P H O R