Home » Les actions » L'AESPHOR à Chinon » L'Atelier Gourmand

L'Atelier Gourmand

L'Atelier Gourmand - A E S P H O R

L’atelier propose à l’enfant d’utiliser les aliments non pas comme substances nutritives mais comme jouets, éléments à découvrir, à toucher, à sentir, à explorer.

L’atelier gourmand est un atelier thérapeutique visant à travailler la modification voire la réduction des troubles de l'oralité alimentaire chez l'enfant par l’intermédiaire des différents sens de l’enfant. L’objectif de ce moment de partage commun est de permettre à l’enfant de découvrir pleinement et sereinement les « pré-requis » de l’alimentation. En effet, il semble important en amont de l’action de « manger » de travailler tous les éléments périphériques rattachés.

Les enfants sont amenés à regarder, sont invités à toucher. L’adulte propose divers supports, et l’enfant dispose. Il n’est pas question de forcer l’enfant à quoi que ce soit, sa simple présence physique permet l’adhérence et sa participation à l’activité.

L’aspect quantitatif lors de cet atelier ne prime pas sur le qualitatif, et notamment la relation que l’enfant entretient avec son support, il est important de se concentrer sur l’échange enfant/aliment.

Lors de cet atelier, l’enfant doit pouvoir développer librement sa curiosité, s’autonomiser dans ses choix de manipulations et d’expériences, tout en ayant le soutien bienveillant de l’adulte à ses côtés. 

L’atelier, certes thérapeutique, revêt ainsi également un côté ludique, car le « jeu » est un élément indispensable au bon développement des enfants : c’est par le jeu qu’ils apprennent. Le jeu qui permet également à l’enfant de prendre conscience de ses compétences via les encouragements, soutien, imitations de ses pairs et adultes présents.

L’atelier propose à l’enfant d’utiliser les aliments non pas comme substances nutritives mais comme jouets, éléments à découvrir, à toucher, à sentir, à explorer : il est libre de manipuler l’aliment à sa guise, et d’en faire ce qu’il souhaite, le lancer, l’écraser… le rôle du soignant est d’adopter un comportement serein et rassurant et de lui montrer qu’il souhaite s’amuser avec l’objet afin de signifier à l’enfant que rien n’est attendu de lui quant à l‘alimentation.